Alerte sur la vente en ligne de fausses pilules de Viagra

le
6
Alerte sur la vente en ligne de fausses pilules de Viagra
Alerte sur la vente en ligne de fausses pilules de Viagra

Après la contrefaçon de médicaments, après les sites illégaux de pharmacie en ligne, les escrocs se lancent maintenant dans la contrefaçon de sites Internet de grands laboratoires pharmaceutiques. Objectif : vendre des copies de médicaments en endormant la vigilance des internautes, persuadés qu'ils effectuent leur achat sur le site même du fabricant.

Depuis quelques semaines, le laboratoire suisse Pfizer est visé par cette escroquerie d'un nouveau genre. Une société a créé un site, www.viagra-pfizer-france.com, dont l'adresse Internet a tout pour abuser les clients du géant pharmaceutique. Problème : ce site sur lequel abondent les logos de la firme permet d'acheter sans ordonnance des médicaments à prescription obligatoire. Essentiellement du Viagra, le stimulant de l'érection produit par Pfizer.

Société déjà impliquée dans la vente illégale

Le site pirate précise sur sa page d'accueil qu'il vend du « Viagra original », précisant même : « Nos produits ont une réelle traçabilité. » Or, vendus quatre à cinq fois moins cher qu'en officine, ces médicaments « sont à coup sûr des contrefaçons et représentent un danger pour la santé », explique Jacques Morenas, de l'Agence nationale de sécurité du médicament. En fouillant, on découvre dans les arcanes du site l'existence d'une société, Online HC Limited, installée dans un village du nord de l'Espagne. Cette société est déjà impliquée dans les e-pharmacies illégales (voir nos éditions du 7 août).

Contacté hier, Pfizer France n'avait pas encore détecté l'existence de ce site miroir . « C'est sans doute une première », expliquait-on hier au Leem, l'association qui regroupe les laboratoires pharmaceutiques établis en France, où l'on n'a « pas connaissance de précédents ».

Le médecin et député PS de Haute-Garonne Gérard Bapt vient d'alerter la ministre de la Santé et l'Ordre des pharmaciens. Il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le samedi 10 aout 2013 à 16:59

    Me font marrer avec leur Viagra.Le meilleur aphrodisiaque, c'est encore une femme qui aime ça ! Vir-ez vos tromb-lons !

  • bearnhar le samedi 10 aout 2013 à 14:05

    On va à la cata déjà sur les femmes enceintes,nombre de produits pourtant vendus sans ordonnance sont formellement déconseillés aux femmes enceintes.En plus, pour lutter contre l'automédication qui est un fléau, tout ouvrir c'est pas la bonne méthode, c'est limite criminel.

  • annelion le samedi 10 aout 2013 à 13:59

    A noter que les problèmes ne sont pas les médicaments mais les FAUX MEDICAMENTS.Je ne vois pas tres bien pourquoi il faut un ordonnance pour des medocs comme Viagra.

  • bearnhar le samedi 10 aout 2013 à 13:28

    Mais meme les médocs vendus sans ordonnace, peuvent-etres mortels ou sérieusement nocifs, donc l'argument ne tient pas.

  • bearnhar le samedi 10 aout 2013 à 13:27

    J'allais l'écrire.Une fois de plus nos dirigeants se sont lamentablement couchés et on va à la catastrophe, la mesure est à peine entrée en vigueur que déjà les tru-ands s'engouffrent, c'était prévisible, peut-etre meme voulu !?

  • M4328752 le samedi 10 aout 2013 à 12:09

    Voilà la raison pour laquelle il faut interdire définitivement la vente de produits pharmaceutiques par le net. Merci à l'Europe pour cette idiotie.