Alerte sur la dette des hôpitaux publics

le
0
L'encourt des prêts des hôpitaux a triplé en moins de dix ans et dépasse les 20 milliards d'euros, affirme l'Inspection générale des Finances dans un rapport. Cette dernière veut limiter les capacités d'emprunt bancaire des hôpitaux.

Le niveau d'endettement des hôpitaux publics inquiète l'Inspection générale des Finances (IGF). D'après un rapport consulté par Les Echos et dévoilé ce mardi, «l'encours des prêts de moyen et long terme est passé de 9 milliards d'euros en 2003 à plus de 24 milliards en 2011». Les charges d'intérêts ont atteint cette année-là quelque 823 millions d'euros et ont été pratiquement multipliées par 2,5 sur les dix dernières années, notifie le quotidien économique.

En cause: les plans d'investissements Hôpital 2007 et Hôpital 2012, préconisés par le gouvernement. L'endettement des hôpitaux sert à financer des programmes de rénovation et à améliorer les équipements et systèmes informatiques. Mais d'après l'IGF, le niveau d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant