Alerte sur Alli et Xenical, des médicaments pour maigrir

le
0
L'Afssaps met en garde contre un risque hépatique rare mais grave.

Les autorités sanitaires devront désormais y réfléchir à deux fois avant de mettre sur le marché des médicaments destinés à lutter contre l'obésité : toutes les molécules visant à faire maigrir ont fini par être retirées du marché, du fait de leurs effets secondaires. Il faut dire que si l'obésité massive constitue un risque grave pour la santé, l'immense majorité des utilisateurs de telles pilules ne cherchent en général qu'à perdre quelques kilos. Dans ces conditions, il est difficile de trouver un médicament dont le rapport bénéfice/risque soit totalement favorable. Car s'agissant de molécules dites de «confort», seul un risque zéro est acceptable.

Les seuls produits pour maigrir encore commercialisés sont l'Alli (sans ordonnance) et le Xenical (sur prescription), dosages différents du même principe actif, l'orlistat. Or, vendredi soir, l'agence du médicament (Afssaps) vient aussi de mettre en garde contre le «risque d'atteintes hépatiques rares

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant