Alerte rouge pour les paillotes corses

le
0
Cinq établissements doivent être démontés mardi sous peine de destruction.

Les jours de cinq paillotes corses situées à Coti-Chiavari, au sud d'Ajaccio, sont comptés. Le préfet de la Corse-du-Sud, qui avait sommé leur propriétaire de les démonter avant le 15 janvier, ne compte pas faire machine arrière. Ces structures, qui, selon plusieurs décisions de justice, occupent illégalement le domaine public maritime, vont donc être détruites. «De préférence avant avril prochain», prévient le secrétaire général des services de l'État, Éric Maire, qui confirme qu'à compter de mardi et en l'absence de toute exécution des restaurateurs, les procédures de démolition vont être lancées. Une entreprise va donc être désignée, le chantier va être sécurisé et les bulldozers interviendront.

En parallèle, et toujours à compter de mardi, une procédure va également être enclenchée pour que le Trésor public saisisse les biens des restaurateurs qui, soumis à des astreintes, en...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant