Alerte relevée à Genève, où la police recherche des suspects

le
0
    GENEVE, 10 décembre (Reuters) - La police de Genève a 
annoncé jeudi rechercher activement des suspects signalés par 
les services de renseignement de la confédération dans le cadre 
des investigations menées après les attentats du 13 novembre en 
France.  
    Le niveau d'alerte a été relevé dans la ville. 
    De source policière à Paris, on précise qu'il n'y a pas de 
lien direct avec les attentats qui ont fait 130 morts à Paris et 
Saint-Denis.    
    Un garde des Nations unies interrogé par Reuters a déclaré 
que les suspects étaient au nombre de quatre. Au siège de l'Onu 
à Genève, des gardes de sécurité armés de fusils automatiques se 
sont postés aux accès pour voitures, mesure très inhabituelle. 
    "Dans le cadre des investigations menées suite aux attentats 
de Paris, tant sur le plan international que national, la police 
genevoise et ses partenaires recherchent activement des 
personnes dont le signalement a été fourni par la Confédération. 
La police genevoise, sur la base de ces informations, augmente 
son niveau de vigilance et renforce l'engagement de ses agents 
sur le terrain", a expliqué le département de la sécurité 
genevois dans un communiqué.    
    "Les autorités genevoises ont reçu (mercredi) après-midi de 
la part de la Confédération le signalement d'individus suspects 
susceptibles de se trouver à Genève ou dans la région genevoise. 
Des investigations sont menées en étroite collaboration avec les 
services nationaux et internationaux afin de pouvoir localiser 
et interpeller ces individus."  
    "En l'état actuel et pour d'évidentes raisons 
opérationnelles, aucune information supplémentaire ne pourra 
être donnée concernant ces investigations", a-t-il ajouté.  
 
 (Jean-Stéphane Brosse pour le service français, avec service 
France) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant