Alerte aux souris sur les récoltes australiennes

le
0
L'Australie met en garde ses agriculteurs contre les souris, voire les rats, qui profitent du retour du printemps (de septembre à novembre) et du moindre réchauffement météorologique pour être de nouveau très actifs. Tout le pays est touché, hormis les régions de l'Est. Les dégâts sont estimés à 22,8 millions de dollars australiens (17,2 millions d'euros) par an, par les Autorités australiennes pour la santé du bétail et contre les animaux nuisibles (LHPA). La zone agricole de la Riverina, située au centre de la Nouvelle-Galles du Sud, est en alerte rouge (niveau quatre sur une échelle qui en compte cinq), avec également des rats dans le sud-est. Les dommages sur le colza sont d'ores et déjà estimés à 200 dollars australiens (151 euros) par hectare, a précisé le département local des Industries primaires (NWS DPI). Les rongeurs (famille des Muridés) s'en prennent aux systèmes d'irrigation, aux stocks et aux récoltes, particulièrement vulnérables lors de leur semence et de leur floraison. La Lachlan et l'Ouest sont en alerte orange (niveau deux à trois), avec des récoltes et des stocks qui sont touchés. L'immense bassin hydrographique et agricole du Darling, le Nord-Est, l'Ouest méridional, le Nord méridional et le Hume sont placés en alerte (niveau deux), ayant signalé des dommages et la présence de Muridés. Les LHPA demandent aux producteurs de bien se protéger contre les risques d'infection liés à ce fléau. L'urine des rongeurs pouvant transmettre des leptospiroses.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant