Alerte au virus Zika en Martinique et Guyane

le
0
    PARIS, 19 décembre (Reuters) - Les autorités sanitaires de 
Guyane et Martinique ont invité les populations à se protéger 
des piqûres de moustiques après la confirmation de deux cas de 
Zika, un virus de la même famille que la dengue, dans ces deux 
départements français d'outre-mer. 
    Dans un communiqué publié samedi, le ministère des Affaires 
sociales et de la Santé indique que les Agences régionales de 
santé (ARS) de Guyane, Martinique et Guadeloupe sont mobilisées 
"pour mettre en oeuvre toutes les mesures permettant de 
surveiller et de limiter la dissémination du virus".  
    Le Zika se transmet à l'homme par l'intermédiaire d'une 
piqûre de moustique du genre Aedes, dont l'Aedes aegypti, le 
principal vecteur de la dengue. Contrairement au moustique 
vecteur du paludisme, il a une activité principalement diurne 
avec une recrudescence d'activité le matin et en fin de journée, 
souligne le ministère. 
    Les symptômes sont le plus souvent de type grippal (fièvre, 
maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées, et se 
manifestent dans les trois à douze jours qui suivent 
l'infection. 
    Il n'existe pas de traitement curatif, ni vaccin et le 
traitement est limité aux seuls symptômes.  
    Le Zika, à l'origine d'une épidémie en Polynésie française 
en 2013-2014, sévit principalement dans l'ensemble de la zone 
intertropicale.  
    Au 1er décembre, il était présent dans neuf États d'Amérique 
latine : Chili, Brésil, Colombie, Salvador, Guatemala, Mexique,  
Paraguay, Surinam et Venezuela.  
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Eric Faye) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant