Alerte au tsunami dans le nord du Japon après un puissant séisme

le
0

TOKYO, 17 février (Reuters) - Une alerte au tsunami a été diffusée mardi matin dans le nord du Japon à la suite d'un puissant séisme qui s'est produit au large de l'île de Honshu, mais aucune victime ni dégât n'ont été signalés. L'alerte a concerné la préfecture d'Iwate, à 600 km au nord de Tokyo, où les autorités ont ordonné l'évacuation des villes situées sur la côte. Une vague pouvant atteindre un mètre de hauteur était attendue mais seules des petites vagues de 10 à 20 cm ont apparemment touché le rivage. Le tremblement de terre a été mesuré au large de la côte nord-est à une magnitude de 6,9 sur l'échelle ouverte de Richter et à une profondeur d'une dizaine de kilomètres, précisent la chaîne de télévision NHK et l'institut américain de veille géologique (USGS). Aucune anomalie n'a été constatée dans les centrales nucléaires d'Onagawa et Higashidori, qui sont situées dans les préfectures de Miyagi et Aomori, voisines de celle d'Iwate, a déclaré Tokyo Electric Power (Tepco). Le groupe n'a signalé aucun problème non plus sur le site de Fukushima, théâtre en mars 2011 de la plus grande catastrophe nucléaire civile depuis Tchernobyl à la suite d'un tsunami. La secousse n'a été que faiblement ressentie dans cette région, a indiqué Tepco. Un autre exploitant, Japan Nuclear Fuel Ltd, a déclaré que tout était normal sur son site de retraitement d'Aomori. Les 48 réacteurs nucléaires du Japon sont désactivés depuis la catastrophe de Fukushima. A Hawaï, le centre d'alerte au tsunami du Pacifique a déclaré qu'aucun raz-de-marée de grande ampleur n'était prévu. Le Japon est l'une des zones sismiques les plus actives au monde. Environ 20% des séismes de magnitude égale ou supérieure à 6 y sont enregistrés. (Mari Saito, avec Chris Gallagher; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant