Alerte à la sécurité en Thaïlande

le
0
    BANGKOK, 9 avril (Reuters) - Le niveau d'alerte de la police 
thaïlandaise a été réhaussé en raison de la venue dans le pays 
de deux Chinois de la communauté ouïghoure liés à des 
"organisations terroristes étrangères", a annoncé samedi un 
responsable de la police thaïlandaise. 
    Ces deux hommes se sont rendus fin mars sur l'île 
touristique de Phuket où ils ont passé une nuit avant de quitter 
la Thaïlande via la Malaisie et l'Indonésie, a précisé le 
général Suchart Teerasawat. 
    "Ils ont tous les deux des liens avec des organisations 
terroristes étrangères", a-t-il ajouté. 
    Des informations font également état de la présence possible 
de Tchétchènes à Phuket. 
    Après l'attentat à la bombe du 17 août dernier contre un 
temple de Bangkok, deux Chinois ouïghours ont été arrêtés et 
inculpés de meurtre et possession d'explosifs. Mais les 
autorités thaïlandaises avaient expliqué alors que l'attentat 
était une réponse à la répression menée contre des bandes de 
trafiquants et de passeurs et non une "attaque terroriste". 
    La crainte d'opérations djihadistes en Asie du Sud-Est a 
progressé d'un cran depuis l'attaque du 14 janvier à Djakarta, 
la capitale indonésienne, revendiquée par l'organisation Etat 
islamique (EI). Huit personnes, dont quatre assaillants, ont été 
tuées. 
 
 (Amy Sawitta Lefevre et Panarat Thepgumpanat; Henri-Pierre 
André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant