Alerte à la sécurité dans une province canadienne, les écoles évacuées

le , mis à jour à 19:10
0
    TORONTO, 21 septembre (Reuters) - La police canadienne a 
fait évacuer mercredi la totalité des écoles de la petite 
province canadienne de l'île du Prince Edouard, dans l'est du 
pays, à la suite d'une alerte à la bombe. 
    Aucun engin explosif n'a été découvert lors des inspections 
des 62 établissements. Les élèves et les étudiants ont été 
conduits en lieux sûrs. 
    L'alerte a été lancée après la réception d'un fax adressé au 
siège de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Toronto. 
    "Le message affirmait que des bombes avaient été disposées 
dans un certain nombre d'écoles et qu'elles exploseraient dans 
la journée, mais il ne précisait pas quand", a déclaré le 
sergent Kevin Bailey lors d'une conférence de presse. 
    Une enquête est en cours pour déterminer le ou les auteurs 
de cette menace qui a également conduit à la fermeture de 
plusieurs campus universitaires de la province voisine de 
Nouvelle-Ecosse. 
    L'île du Prince Edouard, au large de la côte Atlantique, est 
la plus petite des provinces canadiennes avec une population 
estimée à 146.000 habitants. Elle compte environ 19.000 élèves 
et étudiants, selon les statistiques de l'administration locale. 
 
 (Allison Martell; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant