Alerte à la neige et au verglas sur les routes

le , mis à jour à 07:13
0
Alerte à la neige et au verglas sur les routes
Alerte à la neige et au verglas sur les routes

Le givre, c'est très beau sur les branches des arbres, et sur les fontaines prises depuis hier dans un gracile étau de glace, à Paris et dans les départements du nord et de l'est de la France. Mais sur les routes, le brouillard, l'arrivée du gel et de chutes de neige, en plein retour des vacances, donnent des sueurs froides aux professionnels de l'asphalte. « Un accident, même bénin, dans ces conditions de circulation peut rapidement empêcher nos engins de salage d'intervenir », craint Jean-Michel Perrin, responsable de l'exploitation au centre d'information trafic de Vinci Autoroutes.

 

Le froid est là pour au moins sept jours

 

En fin de journée, 300 engins sillonnaient les voies Vinci dans le Grand Ouest pour des opérations de salage préventives et curatives. Même chose sur les autres réseaux : au total, 19 départements, comprenant toute l'Ile-de-France, la Haute-Normandie, les Hauts-de-France, les Ardennes et la Marne, ont été placés hier en vigilance orange pour des pluies verglaçantes et des averses neigeuses.

 

Les intempéries, même prévues, « sont difficiles à anticiper parce qu'elles sont très localisées, sur un seul kilomètre parfois », souligne Jean-Michel Perrin. Hier, en fin d'après-midi, c'est au niveau de l'échangeur d'Alençon sud (Orne) que la chaussée est devenue glissante. Deux accidents se sont produits au même moment dans les deux sens de circulation, impliquant sept voitures et faisant sept blessés.

 

Les automobilistes sont invités à une grande prudence en gardant le plus possible leurs distances de sécurité, alors qu'un trafic dense est encore attendu aujourd'hui. « Il faut s'informer avant de prendre la route, et se munir d'eau, d'une couverture et de biscuits en cas de blocage », recommande l'expert de Vinci Autoroutes.

 

« La perturbation devrait se lever par le nord dans la matinée, et à la mi-journée en Ile-de-France », précise Steven Testelin, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant