Alep: Racha, 9 ans, star d'une série internet sur la ville en guerre

le
0
Alep: Racha, 9 ans, star d'une série internet sur la ville en guerre
Alep: Racha, 9 ans, star d'une série internet sur la ville en guerre

Du haut de ses neuf ans, Racha, le visage potelé et une gouaille toute syrienne, est devenue une star dans les quartiers rebelles d'Alep, dont elle raconte le quotidien avec humour et tendresse dans une série diffusée sur internet.Le feuilleton de 30 épisodes, intitulé "Oum Abdo al-Halabiya" (Oum Abdo l'Alépine) et filmé dans les secteurs rebelles de cette ville du nord de la Syrie--une première pour une fiction--, a été vu des dizaines de milliers de fois sur YouTube.La fillette y joue le rôle d'une mère au foyer racontant ses péripéties sur fond de bombardements et de pénuries dans l'ex-capitale économique de Syrie, le tout en imitant à la perfection les gestes, l'intonation et les commérages typiques des Syriennes.Le ton est résolument anti-régime, Oum Abdo se lançant dans des diatribes contre le président Bachar al-Assad que les rebelles tentent de renverser depuis plus de trois ans. Mais elle se moque aussi gentiment des insurgés.Vêtue souvent d'une dishdasha (vêtement traditionnel arabe), parlant au téléphone avec une soeur qui vit dans un secteur pro-régime d'Alep, où les pénuries d'eau sont courantes, Oum Abdo ironise: "Vous aussi vous lavez vos vêtements à la main? Et moi qui croyais que les régions loyalistes étaient gâtées!".Dans un autre épisode, Oum Abdo, réputée pour marier ses filles aux "thowar" (révolutionnaires, en arabe), reçoit une femme en niqab qui cherche désespérément une épouse pour son fils, les jolies filles étant introuvables "car toutes sont dans les zones pro-régime"."Tous nos gendres sont membres de l'Armée syrienne libre (rébellion)", s'enorgueillit Oum Abdo. "C'est parfait", répond la femme, "mon fils est un as de la douchka", mitrailleuse anti-aérienne.S'enquérant de la brigade à laquelle il appartient, Oum Abdo s'empresse de demander une dot, en dollars ou en or. La mère repart offusquée."L'humour va ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant