Alep : du crime de guerre au crime contre l'humanité

le
0

Un pas a été franchi. Le chef de la diplomatie française Jean- Marc Ayrault a comparé Alep à Sarajevo, tandis que des observateurs comparent l'ancienne capitale économique de la Syrie à Grozny. Pour Ziad Majed, si on tient compte du droit international et de la convention de Genève, on s'éloigne du crime de guerre et on se rapproche du crime contre l'humanité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant