Alep: des cas de suffocation après le largage de barils

le
2

Plusieurs dizaines de cas de suffocation ont été relevés mardi 6 septembre dans un quartier rebelle d'Alep après le largage de barils d'explosif par l'aviation du régime, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) qui soupçonne une attaque au gaz. Durée: 00:38

ATTENTION: ces images ont été postées sur YouTube le 6 septembre 2016. L'AFP a pu authentifier le lieu et la date de tournage. NO RESALE, IMAGES TIERS, PRESTATION DE TRANSMISSION AFP - UTILISATION EDITORIALE UNIQUEMENT. Pas d'utilisation à des fins de communication ou publicitaires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 il y a 3 mois

    les bombes de giat industrie font 10 fois plus de degats et personne ne se plaint

  • dioptaze il y a 3 mois

    Pas grave c'est les familles des terroristes.... ils peuvent tous claquer... ça fera ça en moins à commettre des attentats chez nous