Alenka Bratusek renonce à la Commission européenne

le
0

BRUXELLES, 9 octobre (Reuters) - L'ancienne Première ministre slovène Alenka Bratusek a renoncé à sa nomination au poste de vice-présidente de la commission européenne chargée de l'énergie, ce qui permettra l'achèvement du processus parlementaire de validation du nouvel exécutif européen. "Sa décision illustre son engagement en faveur de l'Union européenne, de la Slovénie et du processus démocratique", se félicite Jean-Claude Juncker, futur président de la Commission, dans un communiqué. "Par sa décision, elle m'aide à achever la formation de la Commission européenne", ajoute-t-il. Sur les 27 personnalités choisies par l'ancien Premier ministre luxembourgeois, seule Alenka Bratusek a n'a pu obtenir l'aval des eurodéputés. Le gouvernement slovène doit maintenant désigner un autre candidat. Jean-Claude Juncker a dit être en contact étroit avec Ljubljana. (Barbara Lewis, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant