Alençon : la prison modèle au bord de l'émeute

le
2
La prison d'Alençon.
La prison d'Alençon.

Des cellules individuelles avec TV de 12 m2, des salles d'activité et de sport avec appareils de muscu : la prison centrale d'Alençon (Orne) n'a rien à voir avec la centrale de Clairvaux (Marne) installée depuis 1804 dans une abbaye moyenâgeuse. Côté sécurité, des murs de 12 mètres, des miradors, 3 quartiers séparés de 68 cellules, de la vidéosurveillance et 177 surveillants pour, au départ, 68 détenus.Comment cette prison de 67 millions d'euros ouverte en avril 2013 est-elle devenue une poudrière ? Cet établissement ultra-moderne et ultra-sécurisé doit accueillir, pour six mois à un an, des détenus condamnés à de longues peines qui n'ont pas respecté les règles. "Un séjour de rupture pour les cas les plus difficiles", selon l'administration pénitentiaire. Parmi eux, des condamnés au passé chargé : selon Ouest France, Youssouf Fofana, du "gang des barbares" ; Dominique Battini, qui a fait évader Antonio Ferrara ; Christophe Khider, spécialiste de l'évasion. Mais surtout des ultra-violents inconnus qui écument les prisons de France pour des problèmes de discipline."En une minute, je serais mort"Ainsi Marius Boromée, Guadeloupéen de 33 ans, affiche 14 condamnations, dont 11 pour violences. Incarcéré depuis le 10 février 2010, il a déjà fréquenté 83 prisons et est libérable à l'horizon 2024. Incarcéré depuis 17 ans, Rachid Boubala, 37 ans, est libérable en 2031 : 28 condamnations à son casier, dont 25 pour outrages,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le samedi 11 jan 2014 à 15:17

    Les retraités qui ont payé toute leur vie pour 40-50 heures de travail n'en ont pas autant. Pendant que ces sa*l*o*p**ards se la coulent douce. Et p'y quoi encore ?

  • NYORKER le samedi 11 jan 2014 à 14:43

    Que des types avec des CV impressionnants !!! s'ils ne retrouvent pas de boulot en sortant , c'est de la mauvaise volonté