Alcool et sexe, l'autre visage des J.O.

le
0
Des athlètes dévoilent les coulisses du village olympique, où les performances ne sont pas que sportives.

Accueillant plus de 10.000 athlètes lors des Jeux d'été et environ 3000 lors des Jeux d'hiver, le village olympique forme un club fermé où «ce qui se passe au village reste au village», comme l'explique Summer Sanders, une nageuse américaine qui a participé aux JO de Barcelone, en 1992. Cet univers verrouillé, que l'on imaginait naïvement axé sur une préparation physique et mentale intense, s'est ébréché avec les témoignages recueillis par le magazine américain ESPN.

En coulisses, les villages olympiques sont aussi de véritables lieux de rencontres, et plus si affinité... On y trouve des appartements, des discothèques, de nombreux bars. Après une préparation spartiate avant les Jeux olympiques, les athlètes s'y défoulent.

Josh Lakatos, tireur américain, décrit un monde de beuveries et d'orgies. En septembre 2000, le sportif doit rendre les clés de son logement au village olympique de Sydney, mais s'arrange pour y rester une semaine de plus, grâce à la compl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant