Alcool : comment s'épargner des lendemains difficiles

le
0
Derrière la prometteuse bouteille de vin qui trônera sur deux tiers des tables françaises au réveillon, peut se cacher un réveil douloureux. Quelques conseils pour sauter l'étape «gueule de bois». » Alcool: les effets d'une consommation excessives

En période de fêtes, les soirées bien arrosées se soldent souvent par des lendemains difficiles. L'excès d'alcool, en plus de provoquer des conduites dangereuses, en particulier sur les routes, peut aussi causer de moins graves, mais désagréables maux de tête, nausées, bouche sèche... Les symptômes caractéristiques de la fameuse «gueule de bois» que personne ne souhaite subir. Même s'il n'existe pas de traitement miracle, elle peut heureusement être soulagée, voire mieux, évitée.

On ne connait pas encore tout à fait les mécanismes à l'origine du malaise qui suit une consommation excessive d'alcool .Tout ce que l'on sait, c'est que l'alcool, et ses dérivés après transformation par le foie, et les autres ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant