Alcatel veut donner les gages de son redressement en 2015

le
0

* CA du T4 conforme aux attentes mais Ebit décevant * Confiant dans sa capacité à générer un FCF positif en 2015 * La marge brute attendue à au moins 34% en 2015-DG * IPO des câbles sous-marins probablement au S2 * Le titre fait du yo-yo dans la matinée (Actualisé avec cours et commentaires) par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud PARIS, 6 février (Reuters) - Alcatel-Lucent ALUA.PA entend franchir une nouvelle étape de son redressement après une année 2014 marquée par une amélioration de sa rentabilité et la montée en puissance des activités sur lesquelles il s'est recentré, en dépit d'un recul de son chiffre d'affaires et d'une nouvelle perte nette. Après un an et demi de restructuration à marche forcée, l'équipementier télécoms a réaffirmé sa confiance dans sa capacité à tenir l'objectif clef de son plan transformation "Shift": dégager un flux de trésorerie positif pour la première fois depuis la fusion qui lui a donné naissance en 2006. En 2014, Alcatel a encore brûlé 420 millions d'euros de cash. Le groupe franco-américain prévoit également une amélioration plus forte qu'anticipé de sa rentabilité cette année après six trimestres consécutifs de progression de sa marge brute. "Ces résultats démontrent qu'Alcatel-Lucent est clairement de nouveau dans la course", a déclaré à des journalistes le directeur général de l'équipementier Michel Combes. En Bourse, les investisseurs ont du mal à se positionner sur la valeur après une publication qu'ils jugent mitigée. A 10h26, l'action gagne 2,21% à 3,234 euros, plus forte hausse du CAC 40 après avoir perdu plus de 3% à l'ouverture du marché. Les analystes sont partagés face à la confirmation des perspectives pour 2015 tandis que la réduction des coûts s'est essouflée en fin d'année. Depuis l'arrivée aux commandes de Michel Combes en avril 2013, la valeur de l'action a triplé. Sur les trois derniers mois de 2014, le groupe a dégagé une marge brute de 34,7% à comparer à 33,4% lors de la période correspondante de 2013, à la faveur de la poursuite des efforts de réductions des coûts fixes qui totalisent 675 millions d'euros, soit 70% de l'objectif que s'est donné la société. Les réductions de coûts ont cependant ralenti en fin d'année à 30 millions contre 73 millions lors du trimestre précédent, ce qui a joué sur le résultat d'exploitation jugé inférieur aux attentes par certains analystes. VERS UNE IPO DES CÂBLES SOUS-MARINS AU S2 Alcatel a dégagé un résultat d'exploitation de 284 millions au 4e trimestre contre 312 millions attendu en moyenne par le marché, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. "L'amélioration semble se confirmer et le groupe commence à tenir ses engagements. Mais dans l'ensemble c'est assez moyen, l'amélioration reste trop timide avec un recul aux US, des frais de restructuration toujours élevés et la baisse des coûts fixes semble marquer le pas au T4", commente un vendeur actions en poste à Paris. Alcatel a essuyé au quatrième trimestre un recul de son chiffre d'affaires sous le coup d'une baisse à deux chiffres (11%) de l'activité en Amérique du Nord. La division Coeur de Réseaux, dont Alcatel veut faire le moteur de son redressement, a cependant tiré son épingle du jeu, tirée par les ventes en progression de 15% de ses routeurs grâce à des gains de part de marché. "Sur le plan de la rentabilité, d'après ce que nous avons observé en 2014, je m'attends à ce que notre marge brute se situe à 34% ou légèrement au-dessus en 2015", a déclaré Michel Combes. Il a ajouté qu'une telle performance serait supérieure à la fourchette de 33 à 34% qui était anticipé à l'origine lors du lancement du plan Shift à l'été 2013. Lors de la conférence téléphonique, le directeur général a par ailleurs confirmé que le groupe prévoyait toujours d'introduire à la Bourse de Paris sa division de câbles sous-marins. L'opération se tiendra vraisemblablement au deuxième semestre sous réserve des conditions de marché, a-t-il précisé. Le communiqué : http://bit.ly/1D42otq (Avec la contribution d'Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant