Alcatel «peut disparaître» dit la direction, les salariés manifestent

le
9
Alcatel «peut disparaître» dit la direction, les salariés manifestent
Alcatel «peut disparaître» dit la direction, les salariés manifestent

Les salariés de l'équipementier en télécommunications Alcatel-Lucent ont manifesté mardi en fin de matinée à Paris pour protester contre le plan visant à supprimer 10 000 postes dans le monde dont 900 en France, à l'appel de l'intersyndicale CFDT, CFE-CGC et CGT. Ce matin, sur Europe 1, le directeur général, Michel Combes affirmait que ce plan était destiné à sauver l'entreprise qui, sinon, «peut disparaître». Cet après-midi lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a assuré que trois des quatre opérateurs télécoms français avaient accepté de faire preuve de «patriotisme» vis-à-vis de l'équipementier en difficulté.

Environ 1 500 personnes, venus de différents sites de province, ont défilé près de l'esplanade des Invalides. En tête de cortège, les salariés de Rennes, au son du biniou et de la cornemuse, pour dénoncer la fermeture de leur site, où 130 emplois sont menacés. Les salariés d'Orvault (Loire-Atlantique) étaient eux aussi présents en nombre, vêtus de gilets noirs faits avec des sacs poubelle, ornés de croix blanches dans le dos.

VIDEO. Alcatel : au moins un millier de personnes manifestent à Paris

900 emplois menacés en France

Alcatel-Lucent veut fermer les sites de Rennes (Ille-et-Vilaine) et Toulouse (Haute-Garonne). L'équipementier veut aussi céder d'ici à fin 2015 les sites d'Eu (Seine-Maritime), Ormes (Loiret), Orvault (Loire-Atlantique).

Le numéro un de la CFDT Laurent Berger (syndicat majoritaire chez l'équipementier) exige «que la direction accepte de revoir son plan et que le gouvernement agisse». Son homologue de la CGT, Thierry Lepaon, appelle l'Etat au secours. «Il va falloir que le gouvernement entende les salariés» et «trouve des solutions pour que les salariés gardent leur emploi» a-t-il renchéri.

Pour la direction, ce plan est destiné à sauver l'entreprise qui, sinon, «peut ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fgino le mardi 15 oct 2013 à 19:50

    ça fait quand même plus de 10 ans qu' ALCATEL bat de l'aile ??? ils ont attendu le messie Hollande !!!??? ben NON ça le fait pas !

  • mauralph le mardi 15 oct 2013 à 19:48

    Avec un forfait 3G bouygues vous retrouverez les sensations du Minitel

  • UTPierre le mardi 15 oct 2013 à 19:34

    En plus, que ces manifs et le gouvernement obligent le PDG a expliquer que l'entreprise "peut disparaitre" ca va aider le stock! S'il baisse encore un bon coup, Huawei peut tout racheter pour une bouchee de pain. Ah, si seulement on pouvait fermer nos frontieres et continuer sur notre Minitel...

  • fgino le mardi 15 oct 2013 à 19:32

    dans ces grosses compagnies on devient vite fonctionnaire !!avec tout ce que ça comporte !

  • UTPierre le mardi 15 oct 2013 à 19:31

    Le biniou et la cornemuse, tout a fait d'actualite... Avec ca on va damer le pion aux Chinois dans les equipements de telecom. Faut aller voir le site de Huawei a Shenzen, on y recherche vainement des costumes folkloriques...

  • fgino le mardi 15 oct 2013 à 19:30

    et c'est pareil pour les bobines d'allumage SAGEM pour les RENAULT !!!

  • fgino le mardi 15 oct 2013 à 19:29

    les produits alcatel, grand public, ne sont pas fiables !

  • techluxo le mardi 15 oct 2013 à 19:28

    bah oui les clé Alcatel de chez FTE de la mierda

  • mauralph le mardi 15 oct 2013 à 19:09

    De toute façon le made in France c'est mort, qualité inférieure aux boites étrangères, j'ai revendu ma clé 3G Alcatel et j'utilise une Clé 3G Huaweil BIEN PLUS FIABLE