Alcatel-Lucent sort de l'impasse

le
0

L'équipementier télécom français est en voie de guérison. Il a réduit ses pertes financières et part à la conquête de nouveaux marchés.

Les objectifs fixés par Michel Combes, le PDG d'Alcatel-Lucent, en marge de la présentation des résultats annuels du groupe sont simples: le retour à la profitabilité et à la croissance.

En 2013, l'équipementier télécoms français a réduit ses pertes à 1,3 milliard d'euros contre 2 milliards un an plus tôt pour un chiffre d'affaires quasiment stable de 14,4 milliards d'euros. Six mois après le lancement de son plan Shift, Michel Combes tire un bilan positif de cette première étape, alors qu'il lui reste «encore quatre semestres pour atteindre ses objectifs à fin 2015». Le patron maintient les objectifs qu'il avait fixés pour cette échéance et souligne même être en avance sur son calendrier pour certains points, comme la réduction des coûts fixes de l'entreprise. En 2013, 363 millions d'économies ont été réalisées. Surtout...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant