Alcatel-Lucent séduit cinq opérateurs

le
0
Orange, Verizon et China Mobile vont tester une nouvelle technologie pour les antennes radio, élaborée par le groupe français.

Face à l'explosion des données pour l'Internet mobile, les opérateurs sont confrontés à un problème délicat : déployer de nouvelles antennes pour recevoir et émettre les communications de smartphones, de PC sans fil et de tablettes Internet. Le problème est très sensible dans les zones urbaines, très dense, car installer des équipements sur les toits des immeubles est long et coûteux à réaliser.

Afin de simplifier ce problème, Alcatel-Lucent a annoncé à Londres, le 7 février, avoir élaboré, en coopération avec l'industriel américain Freescale, un petit boîtier de 6 cm de côté qui peut être utilisé pour toutes les communications mobiles : le GSM, la troisième génération de téléphonie mobile (3G) et la quatrième (LTE pour Long Term Evolution) et l'Internet haut débit mobile. Le même système permet de recevoir des communications dans une très large gamme de fréquences (de 400 MHz à 4 GHz).

«Pour un opérateur le coût de déploiement du réseau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant