Alcatel-Lucent : regain de confiance

le
0
Murray Hill est un district statistique des États-Unis, aujourd'hui le siège d'Alcatel-Lucent.(©Alcatel-Lucent)
Murray Hill est un district statistique des États-Unis, aujourd'hui le siège d'Alcatel-Lucent.(©Alcatel-Lucent)

La publication trimestrielle de l’équipementier télécoms aurait pu passer inaperçue, alors que le groupe franco-américain est la cible d’une offre publique d’échange initiée par son concurrent finlandais Nokia (lire Le Revenu n° 1322). Oui mais voilà, Alcatel-Lucent a surpris positivement les investisseurs en dévoilant des résultats bien meilleurs qu’attendu pour le compte du premier trimestre.

La marge brute est ressortie à 34,6%, progressant de 2,3 points quand celle du finlandais a fléchi de 3,1 points sur la période et celle d’Ericsson de 1,1 point. 

Quand bien mê­me, «il n’y a pas de quoi modifier les conditions du rachat d’Alcatel-Lucent par Nokia», concède Michel Combes, directeur général de l’équipementier franco-américain. La con­fiance de la communauté financière dans le potentiel du futur ensemble semble renforcée. Depuis la publication, plusieurs analystes ont changé leur fusil d’épaule. UBS et Exane-BNP Paribas défendent désormais le projet de fusion et ont relevé leur recommandation à l’achat sur l’action Alcatel-Lucent, jugeant les investisseurs «trop pessimistes» au sujet des sy­nergies visées.

Bloc "A lire aussi"

Sur la même longueur d’onde, Pierre Ferragu, de Bernstein, conseille de profiter de la récente baisse de leur cours de Bourse pour ouvrir une position acheteuse sur les deux valeurs, qui

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant