ALBIOMA: RESULTATS 1ER SEMESTRE 2013

le
0

Très bons résultats opérationnels

Gestion active des contrats EDF

Le Conseil d'Administration d'Albioma, réuni le 23 juillet 2013 sous la présidence de M. Jacques Pétry, a arrêté les comptes consolidés du Groupe au 30 juin 2013.

Chiffres clés au 30 juin 2013 (hors activité éolienne cédée)

En M¤

S1 2013

S1 2012

Var. %

Chiffre d'affaires

183,9

186,5

- 1 %

EBITDA

74,6

62,3

+ 20 %

RNPG (hors plus-value de cession de l'éolien)


22,6


16,6


+ 36 %

RNPG (avec plus-value de cession de l'éolien de 5,6 M¤)


28,2


16,6


+ 70 %

Jacques Pétry, Président-Directeur Général, déclare : « Je me réjouis des très bons résultats de notre Groupe au premier semestre 2013, qui démontrent la solidité opérationnelle du Groupe et sa capacité à gérer de façon active nos contrats avec EDF. Nos nombreux projets en développement valident et confortent notre stratégie de valorisation énergétique de la biomasse. »

Le chiffre d'affaires publié est stable sur le semestre en dépit de la baisse du prix des matières premières.

L'EBITDA progresse de 20%, grâce à une bonne performance opérationnelle et aux impacts rétroactif et récurrent des accords tarifaires conclus avec EDF.

Le RNPG augmente très fortement de 70%, dont 36% liés à la plus-value de cession de l'activité éolienne (5,6 millions d'euros).

événements marquants du premier semestre 2013

Bonne performance opérationnelle des activités biomasse thermique et solaire

Le taux de disponibilité de l'ensemble des centrales thermiques s'est maintenu à un niveau élevé de 89,5% (intégrant les arrêts techniques planifiés, notamment des deux centrales de Bois-Rouge et du Gol à La Réunion et de la centrale Caraïbes énergie en Guadeloupe). En Martinique, la centrale de pointe du Galion a enregistré un fort taux d'appel à 37% à comparer à 22% au premier semestre 2012. La production totale de 1,7 TWh est en ligne avec celle du premier semestre 2012.

L'activité solaire est toujours aussi performante opérationnellement. Sa production a atteint 46 GWh, en retrait de 2,5% par rapport au premier semestre 2012 à cause d'un moindre ensoleillement en Métropole et en Europe du Sud.

Relation client - Gestion active des contrats

Dans le cadre des contrats de vente d'électricité à long terme comportant des clauses de révision des tarifs, deux avenants ont été négociés avec EDF depuis le début de l'année 2013 afin de prendre en compte les coûts supplémentaires afférents aux circonstances nouvelles intervenues au cours des dernières années. Le premier, signé en janvier 2013, porte en particulier sur la fin de l'abattement du tiers sur le crédit-bail fiscal de la centrale CTM en Guadeloupe. Le second, annoncé en juin 2013, concerne les centrales CTG et CTBR à La Réunion.

Ces avenants prévoient un ajustement à la hausse des tarifs à partir de 2013.

Compte tenu des nouveaux coûts logistiques et environnementaux liés à l'évolution des normes sur les Sous-Produits de Combustion (SPC) et de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP), l'impact net positif récurrent de ces avenants est compris entre 2 et 3 millions d'euros d'EBITDA par an. Une compensation rétroactive tarifaire sur 3 ans est aussi prévue dans ces avenants, avec un impact net sur le premier semestre 2013 qui s'élève à 13,6 millions d'euros.

Dynamique de croissance des projets 100% biomasse

Le projet innovant bagasse-bois CCG2 de 38 MW en Martinique progresse. Les enquêtes publiques et les négociations tarifaires sont en cours.

La filière d'importation de biomasse pour alimenter CCG2 sera aussi utilisée pour d'autres projets dans les Antilles. Albioma a pu ainsi relancer son projet à Marie Galante (13 MW) en le transformant en projet Bagasse Biomasse, recueillant un large soutien politique.

TIPER Méthanisation a été mise en service en avril 2013 à Thouars, dans les Deux-Sèvres et constitue la première centrale opérationnelle du Groupe dans le secteur de la bio-méthanisation. Les autres projets progressent rapidement avec la mise en service d'une seconde centrale d'ici fin 2013 à Saint-Varent et 4 autres unités prévues en 2014.

Au Brésil, priorité du Groupe à l'international, « Albioma Participacoes do Brazil » a été créée pour détenir les futures sociétés de projet. L'équipe de développement est en place et des discussions actives ont été engagées avec plusieurs partenaires sucriers pour l'acquisition d'usines de cogénération existantes afin d'optimiser leur performance énergétique.

Baisse significative de l'endettement

À 443 millions d'euros contre 545 millions d'euros un an plus tôt, la dette nette a été réduite de 19 %. Cette forte réduction provient notamment de la cession des activités éoliennes en février 2013 (pour 59 millions d'euros) et de remboursements d'emprunts importants.

Albioma dispose ainsi de moyens solides pour financer son plan de développement ambitieux.

Fidélisation de l'actionnaire

Un programme de fidélisation pour les actionnaires a été mis en place. Les actionnaires inscrits au nominatif depuis une période continue d'au moins deux ans, décomptée à partir du 1er janvier 2014, pourront bénéficier d'un dividende majoré de 10 %. Cette prime sera effective à partir de 2016 pour le dividende payé au titre de l'année 2015.

L'option pour le paiement en actions nouvelles du dividende de l'exercice 2012 a rencontré un grand succès : les actionnaires ayant choisi le paiement de 50 % de leur dividende en actions nouvelles, parmi lesquels le principal actionnaire du Groupe, Financière Hélios, ont représenté près de 78 % du capital. Environ 6,5 millions d'euros supplémentaires seront ainsi disponibles pour financer le développement du Groupe.

confirmation des objectifs

Le Groupe Albioma confirme ses objectifs d'EBITDA et de RNPG (hors Brésil et Marie-Galante) pour 2013 et 2016.

en millions d'euros

2012

2013

2016(2)

EBITDA(1)

120,4

127

160 - 163

RNPG(1)

32,1

36,5
+ 5,6 (plus-value éolien)

40 - 42

Notes

(1) Hors activité éolienne.

(2) Sur la base du périmètre actuel augmenté du seul projet CCG2 fin 2015.

à propos d'albioma

Fort d'un savoir-faire unique développé à partir de la bagasse (coproduit du sucre de canne), Albioma produit de l'énergie électrique en valorisant par cogénération toutes les formes de biomasse. Son ambition est d'être reconnu comme le partenaire de référence des agro-industriels dans la valorisation à haute efficacité énergétique de la biomasse sans conflit d'usage. En complément, Albioma développe et exploite des projets solaires à forte rentabilité.

Pour plus d'informations, consultez www.albioma.com

_____ _____

CONTACTS MEDIAS - LPM STRATEGIC COMMUNICATIONS
LUC PERINET-MARQUET
lperinet@lpm-corporate.com
+33 (0)1 44 50 40 35
CONSTANCE GUILLOT-CHENE
cguillot-chene@lpm-corporate.com
+33 (0)1 44 50 40 34

CONTACTS INVESTISSEURS
JULIEN GAUTHIER
julien.gauthier@albioma.com
+33 (0)1 41 16 82 75

_____

Les actions Albioma sont cotées sur NYSE EURONEXT PARIS (compartiment B) et éligibles au SRD

ISN FR0000060402 - Mnémo ABIO


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant