ALBIOMA fait appel du jugement sur la centrale biomasse Galion 2

le
0

(AOF) - Albioma a annoncé que le Tribunal Administratif de Fort-de-France, dans son jugement du 4 octobre 2016, a annulé l’arrêté d’autorisation d’exploiter la centrale biomasse Galion 2 en cours de construction. De façon à ne pas retarder la mise en service de ce projet, qui doit contribuer à renforcer, avec de l’énergie d’origine 100 % renouvelable, le réseau électrique martiniquais tout en réduisant la pollution sur le site du Galion, le producteur d'énergie indépendant a annoncé son intention de faire appel devant la Cour administrative d’Appel de Bordeaux.

Cette décision du Tribunal administratif concerne uniquement l'arrêté d'autorisation d'exploiter, qui n'est nécessaire qu'à compter de la mise en service de l'exploitation à partir du deuxième trimestre 2017. Elle ne porte pas sur le permis de construire, dont la régularité n'a pas été contestée et qui est désormais définitif, et permet la poursuite des travaux.

Le groupe souligne que tous les griefs qui avaient été émis par l'Assaupamar contre le projet Galion 2 quant aux risques sanitaires, aux émissions de particules fines, aux impacts sur la faune et la flore, aux risques de déforestation et au bilan CO2 ont été rejetés par le Tribunal.

Le seul motif d'annulation est un vice de forme qui repose sur la prétendue insuffisante démonstration de la compatibilité du projet avec le Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) de la Martinique.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant