Alberto Contador : " Terminer deuxième n'est pas quelque chose qui me plait "

le
0
Alberto Contador : " Terminer deuxième n'est pas quelque chose qui me plait "
Alberto Contador : " Terminer deuxième n'est pas quelque chose qui me plait "

Deuxième du Paris-Nice à quatre secondes de Geraint Thomas, Alberto Contador n'est pas satisfait du résultat mais salue la performance d'ensemble de son équipe et se réjouit de ses sensations sur le vélo.

Alberto Contador, vous échouez à quatre secondes de Geraint Thomas, comment s’est passé cette dernière étape ?
En effet, il ne m’en a pas manqué beaucoup. J’aurai évidemment apprécié que le résultat soit différent. Terminer à la deuxième place n’est pas quelque chose qui me plait. On a essayé de récupérer du temps de toutes les manières possibles. Au final, on échoue à quelques secondes de la victoire finale mais je pense que tous les aficionados du cyclisme ont vécu une belle étape. Mais il est vrai on doit quand même se satisfaire de cette performance même si on n’est pas parvenu à l’emporter.

Vous avez fait le spectacle dans les deux ascensions et dans la dernière descente...
Je suis satisfait de ce que j’ai pu faire dans cette étape. Quand j’ai vu que la victoire au classement général était hors d’atteinte, je n’ai pas vu cela comme un problème mais comme une opportunité de faire les choses différemment et mon équipe a été formidable. Je dois remercier tous les coureurs, toute l’équipe Tinkoff, qui a fait un travail incroyable sur les trois ou quatre derniers jours, d’Oleg Tinkov qui a tout fait pour nous motiver. Je ne peux que les remercier même si je n’ai pas remporté le classement général. Je suis très content du travail de l’ensemble des mes coéquipiers.

Vous avez fait un grand numéro mais Geraint Thomas lui-aussi a réalisé un final extraordinaire...
Geraint Thomas a très bien couru avec une équipe Sky très forte, comme sur toutes les courses où elle s’aligne au départ. C’est compliqué de les mettre en difficulté mais on a quand même essayé d’y arriver. Il ne nous en a pas manqué beaucoup pour y arriver. Mais je suis content de mes sensations, qui ont été vraiment bonnes. Ça me motive pour le reste de la saison. Maintenant, il est important de récupérer car, dans trois semaines, nous allons tenter quelque chose sur le Tour de Catalogne.

Propos recueillis par notre envoyé spécial sur Paris-Nice, Nicolas BERTE

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant