Albert Yuma-Mulimbi : "La francophonie a un vrai frein, c'est les institutions politiques"

le
1

La langue française fait-elle vendre ? Bien sûr répondent les pays francophones qui organisent régulièrement des forums économiques. Le dernier a eu lieu à Paris le 27 octobre dernier. L'objectif est de montrer que l'anglais n'est pas la seule langue du business et qu'on peut faire de très belles affaires dans la langue de Molière. Ali Laïdi en parle avec Albert Yuma-Mulimbi, entrepreneur congolais et président de la Conférence permanente des Chambres consulaires africaine et francophones.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9581285 le lundi 2 nov 2015 à 16:46

    M. Yuma-Mulimbi vous avez entièrement raison (j'ai adressé en France et au Canada à de nombreuses instances de la Langue, une petite brochure intitulée qui bien sur ne parlait que français => je n'ai eu aucun retour, pas même = Merci) Il m'en reste quelques exemplaires, si vous voulez la voir !!