Alber Elbaz quitte Lanvin après 14 ans de création artistique

le , mis à jour à 21:52
0

* Le couturier part pour divergences sur la stratégie-sources * Lanvin a vu ses ventes reculer à 206 mlns d'euros en 2014 * Le résultat opérationnel est tombé à 3,3 mlns d'euros en 2014 (Actualisé avec rejetée d'offres sur Lanvin) par Pascale Denis et Astrid Wendlandt PARIS, 28 octobre (Reuters) - Lanvin a annoncé mercredi le départ de son directeur artistique Alber Elbaz après 14 années passées à la tête de la création de la plus ancienne maison de couture française encore en activité. "Lanvin et Albert Elbaz ont mis fin à leur collaboration", a déclaré une porte-parole de la griffe, sans davantage de précision, confirmant une information du Women's Wear Daily. Le couturier, célèbre pour ses drapés, son sens de la coupe et ses accessoires enrubannés, a quitté la maison pour divergences stratégiques avec la propriétaire de la marque, la milliardaire taïwanaise Shaw-Lan Wang, ont déclaré à Reuters des sources financières et industrielles. Les tensions, grandissantes, concernaient notamment les investissements et le développement de la marque. Shaw-Lan Wang contrôle aujourd'hui plus de 60% du capital de Lanvin, le solde étant détenu par l'entrepreneur suisse Ralph Bertel (25%) ainsi que par Alber Elbaz, à hauteur de plus de 10%. La milliardaire taïwanaise a rejeté deux offres informelles, l'une de plus de 400 millions émanant de Mayhoola, propriétaire qatari de la marque française Valentino, et l'autre de moins de 400 millions provenant de Kering PRTP.PA , qui possède Gucci, a-t-on également appris de sources proches du dossier. Créée par Jeanne Lanvin en 1889, la société a vu ses ventes reculer à 206 millions d'euros en 2014, après un sommet à 235 millions en 2012. Après avoir accumulé les pertes pendant près de trente ans, elle a renoué avec la rentabilité en 2007. Mais son résultat d'exploitation, qui avait atteint 14 millions d'euros en 2012 est tombé à 3,3 millions en 2014, selon les chiffres du greffe du tribunal de commerce. Alber Elbaz avait succédé à l'espagnole Cristina Ortiz en 2001, année où l'entreprise avait été vendue par L'Oréal OREP.PA à un groupe d'investisseurs emmené par Shaw-Lan Wang. Ce départ intervient quelque jours à peine après celui de Raf Simons chez Dior DIOR.PA , le couturier belge n'ayant pas souhaité reconduire son contrat avec la maison de l'avenue Montaigne. ID:nL8N12M5KB Il devrait relancer les rumeurs qui ont déjà prêté à Alber Elbaz des velléités de partir chez Dior après le licenciement de John Galliano pour injures antisémites en 2011. (Edité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant