Alain Vastine : "On ne peut pas s'arrêter de penser à Alexis"

le
0
Alexis Vastine, en 2012.
Alexis Vastine, en 2012.

Il y a un an, le 9 mars 2015, deux hélicoptères du jeu télévisé Dropped se percutaient en Argentine. Dix personnes y perdaient la vie, dont les sportifs français Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine. La France se réveille en découvrant les visages de ces trois athlètes de renom, appréciés pour leurs prouesses sportives comme pour leurs caractères. Alexis Vastine, 28 ans, avait ému l'Hexagone par son enthousiasme débordant sur le ring pendant les JO de Pékin (2008) et de Londres (2012). Son père, Alain, avait transmis à son fils l'amour de la boxe ainsi que les sacrifices et les heures d'entraînement qui vont avec.

Retrouvez notre portrait d'Alexis Vastine

Dans le clan Vastine, la boxe est tout : quatre des cinq frères et s?urs d'Alexis ont chaussé les gants sous le regard d'Alain. Un an après la tragédie, un livre, Coup d'arrêt*, retrace la carrière d'un prodige et les souffrances des siens. Mardi après-midi, Alain Vastine a donné rendez-vous au Point.fr dans un café parisien. Il porte l'une des vestes de son fils sur les épaules. Parfois, le débit de sa voix s'arrête et l'émotion le submerge avant qu'il ne se reprenne pour raconter encore un fils qu'il aimerait que personne n'oublie.

Le Point.fr : Quel souvenir gardez-vous de ce 9 mars 2015 ?

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant