Alain Juppé veut relancer l'Union pour la Méditerranée

le
0
À Barcelone mardi, le chef de la diplomatie a appelé les financements européens à soutenir les jeunes démocraties arabes.

Les révolutions arabes auraient pu être fatales à l'Union pour la Méditerranée (UPM), lancée en grande pompe en 2008. Deux de ses piliers, les présidents tunisien et égyptien, ont été emportés par la vague de manifestations. Critiquée dans un premier temps pour son attentisme, la diplomatie française a décidé de saisir l'opportunité de la nouvelle donne au sud de la Méditerranée pour tenter de relancer un projet bien encalminé. Pour Nicolas Sarkozy, une «refondation» est nécessaire. «Nous sommes à un tournant de l'histoire de l'UPM», a dit Alain Juppé, mardi à Barcelone, où il est venu pour l'installation du nouveau secrétaire général de l'Union, le Marocain Youssef Amrani. Pour le patron du Quai d'Orsay, les «printemps arabes montrent combien il est urgent de structurer un projet (...) pour améliorer la vie quotidienne des citoyens». Le nouveau secrétariat général, installé à Barcelone, «sera chargé d'incarner et de relancer cette dynamique

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant