Alain Juppé : «Une solution politique avance en Libye»

le
0
Le ministre des Affaires étrangères affirme que les alliés ont «marqué des points» même s'il admet avoir «sous-estimé la capacité de résistance de Mouammar Kadhafi».

«À Tripoli, les choses se délitent autour de Kadhafi», a estimé dimanche Alain Juppé, en relevant que «la recherche d'une solution politique avance», lors de l'émission «RTL-Le Figaro-LCI». Le chef de la diplomatie a confirmé que des «contacts» avaient lieu entre les rebelles libyens et le pouvoir de Mouammar Kadhafi, sans donner davantage de détail. Selon lui, ces contacts portent notamment sur «l'avenir de Kadhafi». Pour le chef de la diplomatie française, «la question n'est pas de savoir si (le dirigeant libyen) va partir mais comment il va partir».

Alain Juppé a rappelé les «conditions claires» posées au Guide libyen par la coalition : son départ du pouvoir, le retour de l'armée loyaliste dans ses casernes, l'engagement d'un dialogue incluant toutes les composantes de la société libyenne. Sur le terrain, «nous marquons des points», a affirmé le ministre des Affaires étrangères, en notant que «l'étau s'est desserré autour de Misrata» et que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant