Alain Juppé sur ses gardes

le
2
Alain Juppé sur ses gardes
Alain Juppé sur ses gardes

Coincés entre les blocs de béton qui bordent la dalle d'Argenteuil, le cortège d'élus et la masse de caméras feraient presque oublier pourquoi Alain Juppé s'est rendu hier matin dans le Val-d'Oise : « écouter » les habitants et présenter ses propositions en faveur des quartiers difficiles. Voilà pour la version officielle. Mais nul n'est dupe. Onze ans après les propos de Nicolas Sarkozy au même endroit, qui avait promis de « débarrasser » les riverains de « cette racaille », ce déplacement avait une visée ô combien politique pour le maire de Bordeaux (Gironde) : « Prouver qu'il est chaleureusement accueilli partout, ce qui n'est pas le cas de tout le monde », tacle son entourage. Il y a une semaine, il s'était déjà rendu dans les quartiers Nord de Marseille.

 

Hier, Sarkozy était l'absent le plus présent de cette séquence médiatique savamment orchestrée par les équipes de Juppé. Deux heures trente de déambulation sur la dalle, sans jamais citer le nom de son principal adversaire à la primaire, mais en prenant soin de s'afficher comme son opposé. « Avec Alain Juppé, c'est la République qui respecte tous les habitants sans exception », lâche Fabienne Keller, porte-parole de sa campagne. Au cœur de l'attroupement, les allusions sont sans ambiguïté : « Je ne lancerai pas la polémique sur ce qu'a dit un certain candidat... Ce sont des mots qui ont choqué et qui continuent de faire du mal », renvoie Kalem Hamza, élu LR de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), lors d'une table ronde. « Les habitants ne supportent plus l'image négative véhiculée sur leur quartier. Il faut agir pour rétablir quelques vérités », rétorque Juppé.

 

Bien qu'il soit devant Sarkozy dans les intentions de vote à la primaire, le maire de Bordeaux ne peut pas s'empêcher de cibler son rival. « C'est œil pour œil, dent pour dent car le résultat du premier tour sera serré », estime son staff, alors que la campagne se tend ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a un mois

    http://arretsurinfo.ch/lettre-ouverte-dun-pretre-arabe-de-syrie-a-alain-juppe-2/

  • M1461628 il y a un mois

    Personne n'est imbattable mais Juppé a prouvé à Bordeaux son aptitude à réformer sur le terrain, son expérience, son calme , son sens de l'intérêt général et de l'état et son autorité sont des atouts pour la France .AJ le 20 et 27 novembre