Alain Juppé pointe la « fuite en avant » de la Russie sur le conflit syrien

le
3
Alain Juppé au salon "Planète PME", le 17 octobre à Paris.
Alain Juppé au salon "Planète PME", le 17 octobre à Paris.

Lors d’un discours à l’institut Montaigne, le candidat à la primaire de la droite a dit vouloir « faire rayonner la France dans le monde de demain ».

« Rendre à la France son statut de puissance d’influence mondiale. » Tel est l’objectif d’Alain Juppé en matière de politique internationale. L’ex-ministre des affaires étrangères et candidat à la primaire de la droite a dit vouloir « faire rayonner la France dans le monde de demain », lundi 17 octobre, lors d’un discours à l’institut Montaigne (Paris). « Je ne me résoudrai pas à une France recroquevillée, craintive, à la traîne », a-t-il ajouté devant ce « think tank » d’obédience libérale, regrettant que le pays « sorte affaibli de la période qui s’achève ».

Au rang des priorités, le maire de Bordeaux cite « la sécurité » de la « nation » et en particulier « la lutte contre le terrorisme » et la « gestion internationale du phénomène migratoire ». S’agissant de la lutte contre ledit terrorisme, il a expliqué qu’il essaierait « d’élargir et de consolider » la coalition internationale qui lutte contre Daech.

« En Syrie, nous sommes dans une impasse totale. Mais nous ne devons pas, là non plus, renoncer à l’exigence de justice et de paix pour le peuple syrien. » « Les bombardements russes à Alep doivent cesser », a lancé M. Juppé, appelant de nouveau la Russie à « une solution politique ». « Attendre encore et bombarder toujours, avec l’illusion d’une victoire totale, c’est se rendre complices de crimes de guerre », a-t-il averti, pointant la « fuite en avant » de Moscou. Exhortant la Russie à « tourner la page de l’après guerre froide », l’ex-premier ministre a reproché au...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 11 mois

    Juppé est impliqué avec Sarko dans l'assassinat de Kadhafi et la destruction de la Libye. Ils sont tous les deux pour l'Otan et donc pour l'obédience à Washington.

  • M1461628 il y a 11 mois

    AJ pour 2017 un mandat clair, unique assurant la cohésion de la nation, le seul candidat sérieux, expérimenté, capable de mener les réformes et garantissant une première place au 1er tour en mai devant Marine et une victoire très large au second......Avec Sarkozy le risque devient plus grand d'une victoire étriquée et d'une possible paralysie du pays après les législatives sans parler de l'hystérie et de la confusion des affaires pendant 5 ans ....Pour moi c'est tout vu AJ le 20 et 27 novembre

  • newwin il y a 11 mois

    Juppe un des instigateurs de la guerre en Syrie