"Alain Juppé ne sait pas gérer l'adversité"

le
8

Il a l'image d'un homme froid, distant, arrogant , cassant. Qui est vraiment le favori des sondages ? Le connait-on vraiment ? Gaël Tchakaloff, journaliste au Nouvel Économiste, auteur de "Lapins et merveilles" (Flammarion), a passé 18 mois en immersion dans l'entourage d'Alain Juppé. Elle y livre un portait complexe et ambivalent. Ecorama du 31 mai 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le jeudi 9 juin 2016 à 17:46

    Quant à Sarko il les accumule toutes et même au delà SAUF une, mais qui a son importance, actuellement : c'est une bête politique professionnelle, peut être la seule qui existe en France pour le moment ...

  • manx750 le jeudi 9 juin 2016 à 17:44

    comme la mémoire est courte... Juppé, "le meilleur d'entre nous" en a quand même fait des grosses quand il était à la mairie de Paris (emplois fictifs même dans son propre cabinet..., apprtements privilégiés à prix d'amis, etc.) et surtout comme Prmier ministre notamment en matière d'ISF ; maintenant il a pris beaucoup en âge mais il est toujours versatile... PLACE AUX JEUNES ! (et c'est un vieux qui l'écrit !)

  • arethuss le mercredi 1 juin 2016 à 13:11

    L'intelligence intuitive de Sarkozy a fait merveille en Libye. Avant son élection de 2007, il voulait importer le modèle d'endettement des US et que les Français empruntent plus. Bel exemple d'intelligence également lorsqu'il a réprimandé Fillon lorsque ce dernier avait dit que la France était en faillite, même si c’est impossible car la faillite ne concerne que les personnes physiques et absolument pas les états ni les sociétés.

  • M2009900 le mercredi 1 juin 2016 à 12:33

    Hé flexmoul, tu nous parles de l'Empire, de la gauche des valeurs et de la droite du travail, Alain Soral sors de ce corps et montre ton imper brillant de gestapiste appointé.

  • yveswout le mercredi 1 juin 2016 à 11:58

    Qui sait gérer l'adversité ? Ou alors les mots non plus de sens... Pour une journaliste, c'est le comble.

  • flexmoul le mardi 31 mai 2016 à 16:06

    Juppé c'est un ancien de la French American Fondation, aucun risque que l'Empire ne soit ébranlé par son élection(c'est même leur candidat). Le sursaut ne peut venir que des populistes : en France l'union de la gauche du travail et de la droite des valeurs avec Marie, classes moyennes paupérisés avec une fraction des élites WASP Trump aux Etats Unis

  • scheyde1 le mardi 31 mai 2016 à 14:34

    Juppé est un homme politique qui va rentré dans les chaussons de Chirac, s'il est élu. Encore 5 ans de perdu. Nicolas avec tous ses défauts a une intelligence intuitive très poussée. Ce serait dommage qu'on ne lui fasse pas confiance une nouvelle fois. C'est mon point de vue. Avec Sarko, il n'y aurait pas eu d'affaire ukrainienne et les deux bateaux auraient été livrés à Poutine.

  • gb00b04 le mardi 31 mai 2016 à 14:07

    encore un livre qui va se retrouver directement sur une étagère à prendre la poussière...