Alain Juppé : «Le programme de Hollande est dangereux»

le
2
INTERVIEW - Le ministre des Affaires étrangères s'inquiète «des turbulences redoutables» que provoquerait les mesures économiques du candidat socialiste, dans une interview à paraître dans le Figaro Magazine .

LE FIGARO MAGAZINE. - Pour vous quel est l'enjeu principal de cette campagne?

Alain JUPPÉ. - L'enjeu essentiel, c'est le redressement de l'économie française. Nous sommes sur la bonne voie. Beaucoup de réformes essentielles ont été faites depuis cinq ans, qui ont répondu à deux objectifs: améliorer notre compétitivité et remettre de l'ordre dans nos comptes publics, profondément déstabilisés par les crises qui se sont succédé. J'ai l'absolue conviction, je le dis sans esprit partisan, que le programme de François Hollande dans ce domaine est complètement à côté de la plaque. Et même profondément dangereux. Il risque de replonger l'économie française et la zone euro dans des turbulences redoutables.

Quelles doivent être les priorités de Nicolas Sarkozy s'il est réélu le 6 mai?

Il y en a plusieurs, mais je voudrais insister sur l'immigration. Les choses sont en train de changer sur ce sujet. Il n'y a pas si longtemps, ce mot était tabou. Il suffisait de l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 11 avr 2012 à 17:24

    JPi - Evolution de la dette française : en 1980 elle vaut : 100 Mrds - en 1995 elle vaut : 700 Mrds - en 2005 elle vaut : 1150 Mrds - en 2010 elle vaut : 1600 Mrds. En 2011 elle vaut plus de 1.700 Mrds. Et nous nous ne vallons plus grand chose. C’est l’augmentation de la dette France qui est forte, pas la France. Il n'y a pas que Mr Hollande qui soit dangereux.

  • M4189758 le mercredi 11 avr 2012 à 17:20

    JPi - Normal. La dette française augmente de plus de 90 Mrds par an. Si nous voulons garder cette dette stable nous devons trouver 90 Mrds en 2012. Le gouvernement actuel a augmenté les impôts de 15 Mrds, il nous manque 75 Mrds. Ou les trouver, juste pour ne plus augmenter la dette ? Encore plus d'impôts ? Autant qui n'iront plus à la croissance et à l'emploi. Non Mrs du Sarkollande il nous faut diminuer les dépenses de l'état.