Alain Juppé, le meilleur ennemi de Marine Le Pen

le
0
Marine Le Pen et Alain Juppé s'expriment peu dans les médias. 
Marine Le Pen et Alain Juppé s'expriment peu dans les médias. 

Ce mercredi, Marine Le Pen a rompu sa stratégie du « silence médiatique », qui consiste à s'exprimer exclusivement sur son blog Carnets d'espérance (en postant notamment des photos de chats). Interrogée par L'Opinion, la députée européenne estime que Alain Juppé, également à la diète médiatique, serait l'adversaire idéal du second tour de 2017. Au-delà de la discrétion médiatique, la députée européenne et le maire de Bordeaux partagent un autre point commun : ils sont aujourd'hui les favoris des sondages de la présidentielle 2017. L'hypothèse de les retrouver en duel au second tour n'est donc pas improbable.

Selon Marine Le Pen, une telle configuration accélérerait la recomposition politique « salutaire » à laquelle elle aspire. La fille de Jean-Marie Le Pen se verrait, semble-t-il, bien prendre la tête du camp des souverainistes contre « l'UMPS mondialiste ». « Ce serait sain que se retrouvent face à face deux personnalités qui ont des visions aussi opposées », explique-t-elle.

« Sarkozy fait fi de toute sincérité ou conviction »

Par ailleurs, la patronne du FN considère que les hauts scores d'Alain Juppé traduisent un rejet de Nicolas Sarkozy. Et qu'une candidature de l'ancien chef d'État serait moins « honnête » que celle de Juppé. « Nicolas Sarkozy, c'est Barbapapa : il peut se transformer en patriote, en centriste, en immigrationniste ou...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant