Alain Juppé est sorti de l'hôpital du Val-de-Grâce

le
0
Alain Juppé est sorti de l'hôpital du Val-de-Grâce
Alain Juppé est sorti de l'hôpital du Val-de-Grâce

Admis mercredi soir à l'hôpital parisien du Val-de-Grâce «pour y subir une série d'examens médicaux», le maire UMP de Bordeaux, Alain Juppé, 68 ans, en est sorti ce jeudi en fin de matinée. «Les analyses étaient parfaites», a fait savoir son entourage.

Dans un bref communiqué annonçant son hospitalisation, le service de communication de la mairie assurait que l'ancien Premier ministre «reprendr(ait) ses activités officielles dès la fin de cette semaine».

Alain Juppé a été hospitalisé mercredi soir, alors qu'il s'était rendu dans cet hôpital parisien où il est suivi pour un «contrôle de routine». «Ils ont préféré le garder» pour des examens plus approfondis, a-t-on indiqué dans son entourage, avant de préciser qu''il «n'y a pas de problème médical grave».

«Il est en pleine forme»

«Tout va bien. Les médecins lui ont dit de rester pour un check-up médical complet. On n'avait pas prévu ça. Mais il n'y a rien. Je lui ai parlé ce matin et il est en pleine forme», déclarait un autre proche en écartant «un coup de fatigue».

«Ce sont des examens médicaux que le maire avait négligés ces derniers mois de campagne. Il les a faits. Il doit procéder à des examens supplémentaires. Je l'ai eu ce matin (Ndlr : ce jeudi matin) tout va bien. Il sera de retour à Bordeaux ce week-end», commentait à son tour dans Sud-Ouest son directeur de cabinet.

Le journal soulignait cependant que l'agenda du maire de Bordeaux avait été bouleversé «à la dernière minute». Ainsi, il ne présidera pas un important bureau de la Communauté Urbaine de Bordeaux qui devait se tenir ce jeudi soir. Toujours selon le quotidien régional, Alain Juppé devrait renoncer au meeting prévu vendredi soir à Bordeaux avec Michèle Alliot-Marie, tête de liste UMP aux Européennes dans le Sud-Ouest.

Alain Juppé (UMP) a été réélu triomphalement maire de Bordeaux en mars avec 60,9% de voix. Selon le dernier palmarès des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant