Alain Casanova fait part de ses envies de retrouver un banc

le
0
Alain Casanova fait part de ses envies de retrouver un banc
Alain Casanova fait part de ses envies de retrouver un banc

Après un an d'inactivité depuis son limogeage de Toulouse, Alain Casanova souhaite repartir sur un nouveau projet comme entraîneur. Le technicien français cherche un club ambitieux avec l'envie de tout lui donner.

Alain Casanova, un an quasiment jour pour jour après avoir été démis de vos fonctions d’entraîneur de Toulouse, dans quel état d’esprit vous trouvez-vous ?
Ma volonté est de retravailler. Ça fait un an que je suis arrêté et ça m’a fait du bien de couper. J’ai eu quelques propositions mais elles ne me paraissaient pas suffisamment intéressantes par rapport à mon exigence et à ce que j’ai envie de faire. J’espère réellement que d’ici le mois de juillet, j’aurai trouvé le projet qui me convient et que je pourrai repartir dans une aventure intéressante.

Avez-vous été sollicité par les nombreux clubs de L1 qui ont changé d’entraîneur en cours de saison ?
J’ai quand même fait sept ans de suite à Toulouse, j’ai presque trois cents matchs en L1 sur un banc. Quand des bancs se libèrent, des gens sont sollicités et j’ai pu en faire partie. Entre les négociations qui n’ont pas abouti et les projets qui ne m’intéressaient pas, ça s’est passé comme ça. Mais je reste disponible, j’ai vraiment envie de repartir et de libérer toute la frustration que j’ai en moi après des mois d’inactivité. J’ai beaucoup d’enthousiasme et envie de tout donner à mon nouveau club. Je suis frais et dispo.

L’exigence que vous évoquez suppose-t-elle que vous recherchez un projet aux ambitions supérieures à celles de Toulouse ?
C’est un ensemble. On aspire toujours à mieux. J’ai passé de très belles saisons au TFC. J’ai pu faire tout ce que je voulais faire, mettre en place un projet et ma méthodologie de travail, être important sur le plan technique au sein du club. Ce n’est pas donné à tout le monde. J’ai envie de repartir sur autre chose mais ce qui va être important, ce sera l’exigence et le profil du club, le feeling avec les gens qui y seront.

« Toulouse ? Je suis très touché »

Un départ vers l’étranger est-il une réelle possibilité pour vous ?
Je suis ouvert à tout aujourd’hui. Une expérience à l’étranger m’intéresse, dans un championnat confirmé ou en devenir, il n’y a pas de problème de ce côté-là. Il faut que le contact que je pourrais avoir avec les personnes du club me donne envie d’y aller.

Pourquoi avoir accepté un rôle de consultant TV sur Canal+ et comment vous sentez-vous dans cette fonction ?
J’aime beaucoup me documenter, voir ce qui se fait ailleurs. J’ai beaucoup voyagé à travers l’Europe pour voir des matchs et des techniciens à l’œuvre. Je regarde tous les matchs de Ligue 1. Rester en contact avec le championnat à travers la télévision, c’est une très bonne chose. Mon métier, c’est entraîneur, ce n’est ni journaliste, ni consultant. Pour le moment, ça me fait du bien sur le plan mental et au niveau de l’image, il faut le reconnaître. C’est très important et je remercie les gens qui m’en ont donné l’opportunité. Mais j’ai envie dans trois-quatre mois d’être de nouveau sur un terrain, d’être au contact de joueurs et au cœur d’un projet collectif pour essayer d’avoir les meilleurs résultats possibles.

Quel regard portez-vous sur la saison de Toulouse, mal embarqué pour assurer son maintien en L1 ?
Je suis très touché et malheureux. C’est un club qui m’est cher, on ne peut pas y passer autant d’années et être insensible à son parcours. Je suis peiné pour les gens à l’intérieur du club : le président, le directeur sportif, le directeur général, toute la formation, les joueurs, le public. Il y a parfois des accidents dans la vie et ça peut être un mal pour un bien. J’aurais préféré qu’ils restent en L1, même s’ils ont encore une petite chance de s’en sortir. S’ils n’y arrivent pas, il faudra repartir sur de bonnes bases et tenir compte de ce qui a pu être moins bien fait que les saisons précédentes. Il faudra alors pérenniser de nouveau le club en L1 parce que c’est très important pour le TFC.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant