Al-Qaradawi le Cheik controversé

le
0
Youssef al-Qaradawi, célèbre télévangeliste sunnite, se voit interdire sa venue en France par Nicolas Sarkozy. Il était invité au congrès de l'Union des organisations islamiques de France.

À 80 ans passés, le cheikh d'origine égyptienne Youssef al-Qaradawi reste très soucieux de son image. Le célèbre prédicateur musulman n'oublie pas de convoquer les caméras d'al-Jazeera quand il reçoit dans sa villa de Doha en compagnie de sa jeune épouse Asma l'ancien otage en Irak venu le remercier d'avoir œuvré à sa libération. «Ahlan wa sahlan», «soyez le bienvenu», lance dans un grand sourire le cheikh cathodique que la France avait sollicité en 2004 pour apaiser la mouvance salafiste, mécontente de l'adoption de la loi interdisant le port du voile à l'école.

Mais le voici aujourd'hui interdit de congrès de l'Union des organisations islamiques de France par Nicolas Sarkozy, lui qui dispose pourtant d'un passeport diplomatique délivré par l'émirat du Qatar, qui l'abrite depuis 1961. «Cheikh al-Qaradawi ne peut que condamner une telle interdiction (...) car ses fatwas (édits religieux) ont toujours été modérées», réagit depuis Doha Cheikh Ali

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant