Al Qaïda dit au Front al Nosra qu'il peut s'autonomiser

le
0
 (Ajoute citation d'Al Qaïda, détails) 
    BEYROUTH, 28 juillet (Reuters) - Al Qaïda a fait savoir au 
Front al Nosra, sa branche syrienne, qu'il pouvait couper les 
liens organisationnels avec le réseau si cela était nécessaire à 
la préservation de son unité et à la poursuite de sa lutte en 
Syrie. 
    "Vous pouvez sacrifier sans hésitation les liens 
organisationnels s'ils sont un obstacle à votre unité, et 
travailler de façon autonome", a déclaré le numéro un d'Al 
Qaïda, Ayman al Zaouahri, dans un enregistrement audio rendu 
public jeudi. 
    "La fraternité islamique parmi nous est plus forte que toute 
affiliation organisationnelle (...) Votre unité est plus 
importante pour nous que tout lien organisationnel", a ajouté 
Ayman al Zaouahri. 
    En Syrie, le Front al Nosra est la faction la plus puissante 
à lutter à la fois contre les troupes du président Bachar 
al-Assad et l'organisation Etat islamique. 
    En se séparant d'Al Qaïda, il pourrait recevoir plus de 
soutien financier de la part des pays du Golfe, opposés à Bachar 
al-Assad et à l'Etat islamique, et se rapprocher d'autres 
groupes armés. 
    Les Etats-Unis considèrent le Front al Nosra comme une 
organisation terroriste alors qu'il combat aux côtés d'autres 
groupes qui y ont eux les faveurs des Américains et de leurs 
alliés arabes. Le conseil de sécurité des Nations unies l'a déjà 
sanctionné.  
    La décision d'Al Qaïda intervient deux jours après la 
proposition du secrétaire d'Etat américain John Kerry de 
coordonner avec la Russie des frappes aériennes contre le Front 
al Nosra.   
 
 (Lisa Barrington; Eric Faye et Laura Martin pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant