Al Qaïda dément être en déclin, reconnaît des "erreurs"

le
0

14 septembre (Reuters) - Le réseau islamiste Al Qaïda, dans un message diffusé dimanche sur internet, dément les "mensonges" américains selon lesquels il serait en déclin face à la concurrence des djihadistes de l'Etat islamique (EI) qui ont pris le contrôle de vastes territoires en Irak et en Syrie. Dans ce message, Hossam Abdoul Raouf, un "vétéran" égyptien d'Al Qaïda, ne cite pas une seule fois l'EI et affirme que son groupe est en pleine expansion dans le monde malgré les "erreurs" commises par certaines de ses antennes régionales. Dans son rapport annuel sur le terrorisme publié en avril dernier, le département d'Etat américain estimait que les instances dirigeantes d'Al Qaïda étaient fortement affaiblies par les frappes occidentales, ce qui réduisait les capacités d'action du groupe. "Comment expliquer alors qu'Al Qaïda s'étend et ouvre de nouveaux fronts ?", s'interroge Raouf dans son message, tout en admettant des "errements" dans certaines zones géographiques. "Mais le nombre de ces erreurs est très limité par rapport à la montagne de nos succès", ajoute-t-il, précisant que des compensations ont été versées aux victimes de ces "bévues". La rutpure entre Al Qaïda et l'EI est intervenue en 2013 en raison de la concurrence des deux groupes en Syrie. Un nouveau groupe armé algérien, les "Soldats du califat", a annoncé ce week-end qu'il rompait avec Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et prêtait serment d'allégeance à l'EI. ID:nL6N0RF0KV (Noah Browning, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant