Al-Qaida confirme la mort de Ben Laden

le
0
Le réseau terroriste a reconnu pour la première fois vendredi la mort de son leader, tout en menaçant de le venger. Selon le chef de la direction centrale du renseignement intérieur, Bernard Squarcini, la France est la cible n°2 d'al-Qaida après les États-Unis

Le sang de Ben Laden «ne sera pas perdu», affirme al-Qaida. Dans une déclaration datée du 3 mai, publiée sur des sites Internet islamistes et relevée par un organisme américian spécialisé, le réseau terroriste a confirmé pour la première fois la mort de son chef. Il annonce au passage qu'il diffusera «prochainement» un enregistrement sonore d'Oussama Ben Laden réalisé une semaine avant sa mort. Le réseau promet en outre de poursuivre la «guerre sainte» et de s'en prendre en particulier aux États-Unis et leurs alliés.

Parmi ces alliés, la France est aujourd'hui la «cible n°2» d'al-Qaida après les États-Unis, affirme le chef de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini, dans un entretien au Monde. «La menace principale pour la France est al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI)», qui a «décuplé ses activités» et a «un peu la haine», estime-t-il. Mais le patron du renseignement français craint aussi le retour de djihadistes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant