Al Qaïda chassée par l'armée yéménite de villes de l'est du pays

le
0
 (Actualisé avec prise de Jaar et bilan) 
    ADEN, Yémen, 14 août (Reuters) - Les forces gouvernementales 
yéménites appuyées par la coalition formée par l'Arabie saoudite 
ont tué environ 40 combattants d'Al Qaïda dans les ville de 
Zinjibar et Jaar, dans l'est du Yémen, dont elles ont repris le 
contrôle, ont rapporté dimanche les autorités et des habitants. 
    Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a mis à profit la 
guerre civile entre le gouvernement du président Abd-Rabbou 
Mansour Hadi et les miliciens chiites houthis soutenus par 
l'Iran pour prendre le contrôle de la région côtière de l'est du 
Yémen. 
    Les forces gouvernementales ont réussi au mois d'avril à 
chasser les djihadistes de Moukalla, la capitale de la province 
d'Hadramout, et cherchaient depuis à rétablir leur autorité sur 
les villes de Zinjibar et Jaar, la capitale et la seconde ville 
de la province d'Abyan. 
    Selon le gouverneur Al Khader Mohammed al Saïdi, interrogé 
au téléphone depuis Jaar, les forces gouvernementales "ont pris 
totalement le contrôle des deux villes" après une opération de 
grande envergure. 
    Une quarantaine d'islamistes ont été tués à Zinjibar et Jaar 
et les autres ont pris la fuite, a-t-il ajouté, parlant de trois 
morts dans les rangs de l'armée. 
    Des habitants ont rapporté qu'un kamikaze avait tenté sans 
succès d'enrayer la progression des soldats à Zinjibar, une 
ville d'environ 100.000 habitants où le siège du gouvernement 
provincial est repassé sous le contrôle de l'armée après la 
fuite des combattants d'Aqpa. 
 
 (Mohammed Mukhashaf; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant