Al Qaïda au Yémen rend hommage à son chef tué par un drone

le
0
    DUBAI, 6 février (Reuters) - Al Qaïda dans la péninsule 
arabique (Aqpa) a salué, dans un communiqué diffusé sur les 
réseaux sociaux, la mémoire d'un de ses principaux commandants 
au Yémen, confirmant son décès cette semaine dans une frappe de 
drone.  
    Jalal Baleedi a été tué par un tir de missile alors qu'il 
circulait à bord d'une voiture avec deux autres passagers dans 
la province côtière d'Abyan, ont rapporté jeudi des habitants. 
Il dirigeait les opérations de combat d'Aqpa et les Etats-Unis 
avaient offert une récompense de cinq millions de dollars pour 
toute information le concernant. 
    "Nous présentons nos condoléances à notre communauté 
musulmane et en particulier à notre peuple au Yémen (...) après 
le meurtre de l'héroïque commandant Jalal Baleedi al Markichi 
(...) qui a été tué par une frappe croisée alors qu'il se 
trouvait avec les fils de sa tribu dans la province d'Abyan", 
dit le communiqué d'Aqpa.  
    Jalal Baleedi était présenté depuis peu comme le chef de 
l'émanation locale de l'organisation djihadiste Etat islamique 
(EI) au Yémen après avoir quitté les rangs d'Al Qaïda.  
 
 (Sylvia Westall, avec Ahmed Tolba au Caire; Jean-Stéphane 
Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant