Al Qaïda au Yémen dénonce l'intervention "insensée" des forces US

le
0

DUBAI, 11 décembre (Reuters) - Al Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) a imputé jeudi aux Etats-Unis la responsabilité de la mort de ses otages Luke Somers et Pierre Korkie, tués samedi par leurs ravisseurs lors d'une opération des forces spéciales américaines dans le sud du Yémen. Le journaliste américain de 33 ans et l'enseignant sud-africain de 56 ans ont été mortellement blessés par leurs gardiens au moment où les commandos américains s'approchaient de leur lieu de captivité, dans la province de Shabwa. Les premiers secours prodigués sur place et lors de leur évacuation n'ont pu les sauver. Dans une vidéo repérée sur internet par la société de surveillance SITE, un des responsables d'AQPA, Nasser ben Ali al Ansi, affirme que le président Barack Obama et son gouvernement "connaissaient l'équité de nos revendications et auraient pu au moins négocier avec nous". "Malgré nos avertissements le mettant en garde contre une réaction insensée, il a choisi une solution militaire qui avait déjà échoué par le passé et qui a une fois de plus échoué", poursuit-il. La tentative de sauvetage de Luke Somers était la seconde en dix jours. Elle faisait suite à un ultimatum lancé par Al Qaïda dans la péninsule arabique. (voir ID:nL6N0TQ0MV ) D'après des témoins, une femme, un garçon de dix ans et un chef local d'AQPA figurent parmi les onze morts de l'intervention. Après l'échec de l'opération, Barack Obama a annoncé que les Etats-Unis continueraient de "recourir à toutes leurs capacités militaires, de renseignement et diplomatiques" afin de récupérer les Américains retenus en otage à l'étranger. (Noah Browning; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant