Al Nosra dit détenir des rebelles syriens entraînés par les USA

le
0

BEYROUTH, 31 juillet (Reuters) - Le Front al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, a annoncé vendredi qu'il détenait un certain nombre de rebelles entraînés par les Etats-Unis, les qualifiant d'"agents de l'Amérique". Ce communiqué semble corroborer des informations rapportées jeudi par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et des sources proches de l'opposition, selon lesquelles le chef de la "division 30" Nadim al Hassan et un certain nombre de ses hommes ont été enlevés mardi soir dans une zone rurale au nord d'Alep. (voir ID:nL5N10A61J ) Dans un communiqué, le Front al Nosra lance également une mise en garde aux insurgés qui seraient tentés de prendre part au "projet américain". Le groupe djihadiste ajoute qu'un certain nombre de ses combattants ont été tués par des frappes de la coalition conduite par les Etats-Unis. Selon des opposants syriens, la plupart des quelques dizaines de combattants qui ont jusqu'à présent achevé une formation militaire assurée par les Américains en Turquie appartiennent à la "Division 30". L'armée américaine a lancé en mai ce programme d'entraînement qui vise à former jusqu'à 5.400 combattants syriens par an afin de créer une "Nouvelle Force syrienne" en mesure de tenir tête aux djihadistes mais la plupart des candidats ont été jugés inaptes et les autres ont abandonné. Le Pentagone a déclaré jeudi, tout en se disant au courant des informations sur cet enlèvement, qu'aucun membre de la "Nouvelle Force syrienne" n'avait été capturé. (Tom Perry; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant