Al Nosra affirme avoir pris une base de l'armée au sud d'Alep

le
0

BEYROUTH, 15 décembre (Reuters) - Le Front al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, a annoncé lundi avoir pris le contrôle d'une base de l'armée située entre les villes de Homs et Alep, à proximité du principal axe routier reliant le nord et le sud de la Syrie. Les forces régulières syriennes, qui étaient encerclées dans la base de Wadi al Deïf depuis deux ans, avaient réussi jusque là à repousser les assauts. "La base de Wadi al Deïf a été totalement libérée après que les forces d'Assad se sont retirées de tous les barrages de sécurité frappés par nos combattants", affirme le Front al Nosra sur un compte Twitter qui lui est affilié. D'après l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les combattants d'Al Nosra ont reçu le soutien d'un autre groupe sunnite armé, le Jund al Aqsa. L'OSDH précise qu'une trentaine de soldats des forces gouvernementales syriennes ainsi qu'une dizaine d'assaillants ont péri dans les combats. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès des autorités gouvernementales syriennes. L'agence officielle de presse Sana indique pour sa part que l'armée a tué plusieurs "terroristes" dans le secteur de la ville de Maarat al Nouaman, située près de la base. (Oliver Holmes; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant