Akotey, un Touareg au secours des Français

le
0
Désigné par le président du Niger, un ex-rebelle reconverti dans les mines d'uranium a joué un rôle crucial dans les négociations de la libération des otages français.

Mohammed Akotey, 46 ans, n'a jamais pu finir sa thèse d'anthropologie préhistorique sur l'histoire des premiers peuplements du Sahara. La vie, la politique et les événements en ont décidé autrement. L'intellectuel qu'il imaginait devenir a été rattrapé par l'histoire complexe et conflictuelle du nord du Niger, puis du Sahel.

Mais mercredi, à Niamey, il se réjouissait sobrement d'avoir réussi à faire libérer les quatre otages d'Areva. Sobrement, car Mohammed Akotey est discret, voire méfiant. N'aime pas parler de lui, et encore moins de sujets personnels. Pourtant, c'est à ce grand Touareg vêtu de basin et portant chèche que l'on doit la libération des otages, en tant qu'émissaire spécial du président nigérien Mahamadou Issoufou.

Septembre 2010. Sept agents d'Areva et de Vinci sont e...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant