Aix-en-Provence : la permission de 2 heures, c'est fini

le
0

Depuis mercredi soir, les noctambules aixois vont se coucher une heure et demie plus tôt ! Un arrêté préfectoral limite désormais l'horaire de fermeture des bars de nuit et des restaurants d'une grande partie du centre d'Aix-en-Provence à 0 h 30, contre 2 heures du matin précédemment. La préfecture de police de Marseille justifie sa décision par des « troubles à l'ordre public et à la tranquillité persistants dans certains quartiers » et la lutte contre « l'ivresse publique ».

Annoncée une première fois en janvier dernier, cette mesure avait été repoussée à avril à la demande des professionnels et de la mairie, puis à septembre avant de s'appliquer pour une durée de six mois. Mais cette décision passe mal dans une ville universitaire et à l'image festive qui accueille 35 000 étudiants, soit presque un quart de sa population.

« Si on choisit Aix pour ses études, c'est aussi pour sa réputation de ville branchée, ensoleillée et ouverte aux jeunes. On paie le prix pour ça car c'est une ville chère », estime Elodie, étudiante en troisième année de droit. « Je comprends que les voisins veuillent dormir, mais je suis sûre qu'il y a d'autres solutions que la fermeture pure et simple. »

Six mois d'expérimentation

La maire, Maryse Joissains (LR), a elle aussi fait savoir qu'elle était opposée à cet arrêté. Après avoir reçu les professionnels concernés mercredi, elle a de nouveau tenté hier de faire fléchir le préfet. « La ville aurait préféré un retour au régime général de fermeture à 0 h 30, avec la possibilité pour elle d'accorder des dérogations », explique-t-on à la mairie. « Là, tous les établissements concernés doivent fermer, qu'ils posent problème ou non. D'autres qui se trouvent hors de la zone déterminée par le préfet ne sont pas concernés alors qu'ils causent des nuisances. »

L'arrêté préfectoral est valable six mois et courra donc jusqu'au 15 mars ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant