Airbus : un premier trimestre difficile

le
0
Airbus évoque des goulots d'étranglements dans la chaîne d'approvisionnement de l'A350. (© A. Molinos / Airbus Group)
Airbus évoque des goulots d'étranglements dans la chaîne d'approvisionnement de l'A350. (© A. Molinos / Airbus Group)

L’action Airbus Group a du plomb dans l'aile ce matin et cède près de 6% après la publication des résultats pour le premier trimestre. Sur la période, le chiffre d’affaires du géant de l'aéronautique est ressorti stable, à 12,2 milliards d'euros.

Le résultat opérationnel avant éléments exceptionnels cède 23%, à 501 millions et le bénéfice net recule de 50%, à 399 millions. Sur la période, les prises de commandes ont chuté de deux tiers, à 7,2 milliards contre 21 milliards au premier trimestre 2015.

«L'année difficile que nous avions anticipée»

«2016 se révèle être l'année difficile que nous avions anticipée», a déclaré le président du groupe, Tom Enders qui précise toutefois : «Dans l'ensemble, nous tablons sur une performance financière stable mais les livraisons, la trésorerie et les gains seront fortement chargés vers la fin de l'année.» Airbus maintient sa prévision de livrer plus de 650 appareils en 2016, et vise une hausse de son carnet de commande cette année.

Les défis d'Airbus sur l'exercice sont connus et le principal reste la montée en cadence de plusieurs programmes, dont l'A320 et l'A350. Sur le premier, le groupe parle pudiquement de «défis temporaires» qui devraient être résolus d'ici à la fin de l'année. Airbus précise que la livraison de moteurs à un niveau adéquat par Pratt & Whitney devrait

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant